Grindr lance son magazine en ligne Août21

Grindr lance son magazine en ligne

La célèbre appli gay, Grindr, qui revendique plus de 3 millions de connectés, vient de lancer son magazine LGBT en ligne : INTO. Sa cible : les jeunes de 18 à 35 ans, les mêmes qui échangent sur l’application. C’est un ancien journaliste du Guardian, un certain Zack Stafford, qui dirige le mouveau média LGBT en ligne, épaulé par sept journalistes. Il entend s’adresser à la même cible que l’appli : «Grindr est leur application numéro un. Ils y passent plus de temps que sur Facebook», explique à AdAge le rédacteur en chef. Chaque utilisateur de Grindr consulte l’application en moyenne 54 minutes par jour, selon...

BO MEC de la plage Août21

BO MEC de la plage

Eté oblige, direction le sable chaud à la rencontre des plus beaux corps de la plage. Voici une nouvelle sélection de quelques BO spécimen errant au bord de la l’eau. Bel été à tous !

Ouganda : la communauté LGBT annule la Gay Pride Août21

Ouganda : la communauté LGBT annule la Gay Pride

Après l’interdiction du gala d’ouverture, les organisateurs de la gay pride de Campala, en Ouganda, ont décidé, par mesure de sécurité, que la parade des fiertés n’aurait pas lieu ce samedi. Déjà en 2016, le défilé avait du être annulé après que la police ait dispersé les participants. « Ils ont interdit l’événement en prétextant que nous étions en train de “recruter” », déplore Kasha Jacqueline Nabagesera, militante ougandaise des droits des LGBT. Plus tard dans la journée, alors que des discussions étaient en cours avec les forces de l’ordre, celles-ci auraient investi tous les autres lieux où...

GB : sondage choc sur la pratique du bareback Août21

GB : sondage choc sur la pratique du bareback

Selon un sondage réalisé par le magazine FS édité par l’organisme anglais GMFA, deux hommes bi et gays sur trois déclarent avoir eu des rapports sexuels non protégés, pratiquant le bareback. Dans les 65% des sondés (523 au total) qui ont affirmé ne pas utilisé de protections lors de leur dernier rapport sexuel, 8% seraient sous PrEP. 11% ont déclaré ne pas se soucier du risque alors 27% sont conscients d’une « vie sexuelle risquée. » Le sondage révèle par ailleurs que 32% des hommes interrogés avouent « ne pas savoir si leur partenaire sexuel était séropositif lors de leur dernier rapport non protégé. » Selon...