BO MEC du jour Oct25

BO MEC du jour

Voici une nouvelle sélection de BO MEC. Vous nous direz : tout est subjectif mais admettez l’air séduisant, charmant et le sex-appeal de cette belle créature !  

L’étrange registre de gays du Tadjikistan pour les protéger des MST Oct25

L’étrange registre de gays du Tadjikistan pour les protége...

Etrange et inquiétant procédé ! Le Tadjikistan a dressé un registre de 319 citoyens prétendument homosexuels et 48 femmes lesbiennes et a indiqué qu’ils seraient soumis à des tests obligatoires pour les infections sexuellement transmissibles. Une opération appelée « Purge et moralité », ce qui en dit long sur son objectif. Le procureur de la République a même avoué que la liste a été compilée après avoir mené des recherches sur la communauté LGBT du pays. « Les individus étaient inscrits sur un registre en raison de leur vulnérabilité dans la société et pour leur sécurité et pour prévenir la...

Australie : la honteuse appli anti-mariage gay ! Oct25

Australie : la honteuse appli anti-mariage gay !

Alors que la consultation par voie postale sur le mariage pour tous se poursuit jusqu’au 7 novembre en Australie, une appli lancée par les opposants fait polémique. Cet outil de propagande baptisé Freedom Team traque les indécis pour les inciter à voter contre. Les messages de contestations pleuvent sur les réseaux sociaux. Une honte. Freedom Team a été développée par la société américaine, uCampaign, celle qui a notamment travaillé pour les campagnes de Donald Trump et des pro-Brexit. Il s’agit d’un véritable kit intégral destiné aux militants anti-mariage gay qui réalisent du porte-à-porte. Un récent article du...

Egypte : les associations LGBT alertent Macron

L’association Inter-LGBT a appelé Emmanuel Macron à « ne pas rester silencieux » sur la « campagne d’arrestations massives » et les « viols et tortures » visant les LGBT en Egypte, en recevant son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi à Paris. « Plus de 60 homo et trans, ou supposé(e)s, ont été arrêté(e)s et plus de 20 ont été condamné(e)s à des peines de 6 mois à 6 ans de prison. C’est la plus lourde purge anti-LGBT de l’histoire moderne égyptienne », explique l’association de défense des minorités LGBT...