L’Indonésie classe l’homosexualité comme maladie mentale Août09

L’Indonésie classe l’homosexualité comme malad...

Alors qu’un projet de loi visant à criminaliser le sexe homosexuel est introduit au parlement du pays, l’Indonésie a décidé de classer en février dernier l’homosexualité au rang des « maladies mentales ». Le ministère de la Santé du pays a annoncé vendredi qu’il était sur le point de publier un guide médical basé sur deux rapports réalisés ces deux dernières années, l’un par l’Association des psychiatres d’Indonésie et le second émanant du ministère lui-même. « Les gays et les bisexuels sont exposés à des problèmes émotionnels tels que la dépression due à des crises...

L’hymne national canadien modifié au nom de l’égalité des genres Août09

L’hymne national canadien modifié au nom de l’...

Dorénavant, « Ô Canada » est un chant de genre neutre. Le projet de loi datant de 2016 qui réécrit les paroles de l’hymne national canadien a été adopté par les sénateurs le 31 janvier dernier. Après quatre ans de blocage et un projet avorté, le texte présenté en janvier 2016 à la Chambre des communes a finalement été adopté. Le 31 janvier dernier, les sénateurs canadiens ont voté une loi qui réécrit les paroles de l’hymne national afin de le rendre plus inclusif. La phrase « True patriot love in all thy sons command« , que l’on peut traduire par « Un vrai...

Marlon Brando entretenait bien des relations gays Août09

Marlon Brando entretenait bien des relations gays

Marlon Brando et Richard Pryor Les rumeurs sur la bisexualité de Marlon Brando n’ont jamais cessé. Cette fois, c’est la veuve de son amant « attitré » qui l’affirme : l’acteur entretenait bien une relation avec son défunt mari, Richard Pryor. C’est la chaîne américaine qui a rencontré Jennifer, la veuve de Richard Pryor (acteur dans Faut s’faire la malle et Comment claquer un million de dollars par jour) décédé en 2005. Elle a révélé que tout le monde connaissait la bisexualité de son mari et par là-même sa relation avec Brando. « C’était les années 1970 ! Les drogues étaient bonnes,...