BO MEC du jour Oct10

BO MEC du jour

Une nouvelle sélection de BO MEC. Toujours aussi à croquer, qu’il soit bear, crevette, poilu, imberbe, tous ont un charme commun.

Guets apens homophobes via internet à Nîmes Oct10

Guets apens homophobes via internet à Nîmes

Dans un communiqué, SOS homophobie fait savoir que, les 7 et 8 septembre derniers, et dans les jours suivant, une série de traquenards violents sur internet se sont déroulés à Nîmes selon un mode opératoire comparable. Quatre ou cinq mineurs, âgés de 14 à 17 ans, se faisant passer pour des majeurs sur des sites de rencontre, attiraient des hommes gays et leur fixaient rendez-vous chez eux ou dans leur voiture. Une fois sur place, le jeune jouant le rôle « d’appât » laissait place à une bande de plusieurs jeunes violents et homophobes. Les insultes (« pédé », « tapette »), menaces (avec des couteaux, des morceaux de...

GB : la justice donne raison à un boulanger qui refusait de faire un gâteau soutenant le mariage gay Oct10

GB : la justice donne raison à un boulanger qui refusait d...

La Cour suprême britannique a donné raison ce matin à une boulangerie d’Irlande du Nord tenue par une famille catholique qui avait refusé, par conviction religieuse, de ne pas confectionner un gâteau appelant à soutenir le mariage gay. Dans une décision rendue à l’unanimité, la plus haute juridiction britannique a cassé un précédent jugement qui avait déclaré l’établissement, « Ashers Baking Company », coupable de « discrimination ». La famille McArthur, propriétaire de cette boulangerie, avait mis en avant ses croyances personnelles pour annuler une commande...

Un an de prison pour l’homme qui avait agressé un couple h...

L’un des deux hommes accusé d’avoir participé à l’agression homophobe d’un couple d’hommes samedi à Paris a été condamné mardi à un an d’emprisonnement et a été placé sous mandat de dépôt. Le jeune homme de 22 ans était jugé en comparution immédiate pour violence aggravée, en réunion et en raison de l’orientation sexuelle, notamment. Il a immédiatement été incarcéré, son sursis d’un an issu d’une condamnation en 2016 ayant été révoqué. Le parquet avait requis trois ans de prison, estimant que le couple avait été «pris à partie parce qu’ils exprimaient...