Pologne : une gay pride attaquée Juil22

Pologne : une gay pride attaquée

Des groupes conservateurs radicaux ont attaqué le cortège de la gay pride qui s’est tenue ce week-end à Bialystok, dans le nord-est de la Pologne. Selon la police, une quinzaine de personnes ont été interpellées. Des drapeaux arc-en-ciel, symboles du mouvement LGBT, ont été brûlés et des projectiles lancés sur quelques 800 personnes qui s’étaient rassemblés pour participer à la gay pride. La marche avait lieu alors qu’un débat sur la théorie du genre et les questions de moeurs divise la Pologne et agite la campagne pour les législatives d’octobre. Les partis conservateurs rejettent ce...

Un couple gay incarcéré en Flandre pour des rapports sexuels avec un ado Juil19

Un couple gay incarcéré en Flandre pour des rapports sexue...

Un couple homosexuel, composé de deux hommes d’Oudenburg, en Flandre occidentale, se retrouve actuellement sous les verrous, suspecté d’incitation à la débauche d’un jeune de 16 ans qui affirme pourtant lui-même avoir été consentant dans cette affaire. Ce sont les parents de l’adolescent qui avaient déposé plainte. Les deux suspects sont en couple depuis un certain temps, tout en appréciant l’apport d’une troisième personne dans leurs rapports sexuels. Des contacts sexuels avec un garçon de 16 ans, qui travaillait dans leur restaurant, ont ainsi eu lieu. Celui-ci restait parfois...

«L’omniprésence» du mouvement LGBT, mobile d’étudiants accusés d’homophobie Juil18

«L’omniprésence» du mouvement LGBT, mobile d’é...

«Homo-folie, ça suffit»: douze jeunes gens, accusés d’injures homophobes et pour certains de violences lors de la journée de lutte contre l’homophobie à La Roche-sur-Yon (Vendée) en mai ont invoqué le droit à la liberté d’expression, ce jeudi devant la justice. C’était une action «pour exprimer notre opinion» : à la barre, les douze prévenus, onze hommes et une femme âgés de 18 à 22 ans, s’expriment avec un certain détachement dans une salle d’audience comble du tribunal correctionnel de la Roche-sur-Yon. «Je crains qu’il ne leur manque, au moins pour partie,...

Deux transgenres cubains se marient, une première sur l’île Juil18

Deux transgenres cubains se marient, une première sur l&rs...

Un couple de transgenres s’est marié civilement cette semaine à La Havane, une première à Cuba où les minorités sexuelles ont longtemps souffert de discriminations, mais ils ont dû enregistrer leur union comme celle d’un homme et une femme, l’identité de leurs papiers officiels. « Cet acte juridique n’enfreint pas ce qui est établi par les règles juridiques cubaines car il s’agit de deux personnes dont le genre reconnu légalement est féminin et masculin, même si cela n’est pas cohérent avec les identités de genre de Ramsés et Dunia », les nouveaux époux, a expliqué le...

Le Canada va indemniser 718 victimes des purges LGBT Juil17

Le Canada va indemniser 718 victimes des purges LGBT

En novembre 2017, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, prononce un discours de repentance pour les décennies de discriminations mise en places par Ottawa contre les personnes homosexuelles. Le Canada a décidé d’indemniser 718 victimes des purges LGBT. Ils ont été licenciés de leur poste de fonctionnaire ou de militaire entre les années 1950 et 1990 parce qu’ils étaient homosexuels. Ils ont été harcelés et interrogés dans le cadre d’une campagne de sécurité nationale maintenant appelée « purge LGBT ». Cette campagne était fondée sur l’idée que les homosexuels avaient une « faiblesse de...

Don du sang : la période d’abstinence imposée aux homos réduite à 4 mois Juil17

Don du sang : la période d’abstinence imposée aux ho...

La période d’abstinence d’un an que doivent respecter les homosexuels pour pouvoir donner leur sang en France sera réduite à 4 mois à partir du 1er février 2020, a annoncé mercredi le ministère de la Santé. Il s’agit «d’une première étape» vers des conditions de don identiques pour tous les donneurs, homosexuels et hétérosexuels, envisagées «à l’horizon 2022». Un alignement qui, par respect pour la sécurité des receveurs, ne pourra intervenir qu’après une évaluation des risques faite «en toute transparence», assure le ministère. L’abstinence d’un an...