L’homme qui accusait Apple de l’avoir rendu ga...

Un Russe qui accusait le géant américain Apple d’être responsable de son homosexualité a retiré sa plainte après une première audience jeudi devant un tribunal moscovite, expliquant vouloir préserver son anonymat. L’affaire paraît loufoque, mais elle intervient dans un pays qui punit depuis 2013 la «propagande» auprès des mineurs des «modes de vie non-traditionnels», une législation qui selon les organisations de défense des droits LGBT a jugulé toute forme de militantisme. Après une première audience fermée jeudi matin, à laquelle le plaignant n’était pas présent, son avocate Sapijat...