La Belgique octroie des visas humanitaires à 5 homosexuels tchétchènes

Cinq homosexuels tchétchènes ont reçu de la Belgique des visas humanitaires, rapportent Sudpresse et De Morgen. « De cette manière, la Belgique est un des premiers pays qui fait réellement quelque chose de concret dans ce dossier », commente le secrétaire d’Etat à l’Asile et la migration Theo Francken, qui rappelle qu’il est « devenu évident », il y a un an, que la communauté LGBT « était maltraitée et certains de ses membres assassinés » en Tchétchénie.

L’octroi des visas, sur base de dossiers « screenés » scrupuleusement, « s’est fait en concertation avec le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, via notre ambassade à Moscou », précise-t-il.

Le secrétaire d’Etat a eu des contacts avec des organisations actives aux côtés des homosexuels de Tchétchénie, et a également « parlé avec plusieurs victimes ». « J’ai écouté leurs histoires d’intimidation, d’emprisonnement, de tortures pendant des jours et des jours et de rejet par la communauté tchétchène ».