Un Français en prison pour avoir importé 2 litres de GBL en Turquie

C’est l’Obs qui rapporte l’information. Un français, un certain Fabien A., a été condamné fin février à une peine de 16 ans et 8 mois de prison par le tribunal d’Istanbul. Venu en Turquie en septembre dernier pour y subir une greffe d’implants capillaires, le français d’une quarantaine d’années a commandé deux litres de GBL par internet, une substance très prisée du milieu gay et interdite dans le pays. On le considère aujourd’hui comme un trafiquant de drogue.

L’Obs nous apprend que ce français habite New-York et y est propriétaire de plusieurs spas de luxe. Il venait de se faire livrer le produit pour 300 euros lorsqu’il a été interpellé par la police.

Comme le rappelle l’Obs, ce solvant-décapant d’ordinaire utilisé pour les jantes de voiture a été détourné de son usage, car c’est aussi un « précurseur » du GHB, c’est-à-dire que le corps le transforme en GHB après absorption.

« On peut lui reprocher d’être bête ou naïf, clament ses avocats français, Me Philippe Ohayon et Olivia Montenot. Mais pas d’être un trafiquant d’une substance invendable au marché noir, tant il est facile de s’en procurer sur internet à un prix modique. » Et les deux avocats d’ajouter : « La bêtise ne vaut pas 16 ans et 8 mois de prison ». »

Ses avocats doivent faire appel de la décision. Ils espèrent également que leur client pourra faire l’objet d’un transfèrement afin d’effectuer sa peine en France.