Attaque-Gay Pride Jérusalem : la police sous le coup d’une enquête

CLLZIYoWEAAUsaH.jpg_large

Selon The Times of Israël, une enquête interne a été lancée sur la conduite de la police entourant l’agression fatale à la Gay Pride de Jérusalem, le 30 juillet dernier (un mort et 6 blessés). Ensuite, un rapport évaluant l’incapacité des autorités à contrôler l’agresseur ultra-orthodoxe, qui a perpétré une attaque identique en 2005, sera publié. Personne ne sait encore s’il sera rendu public.

Le média affirme même qu’un comité spécial aurait été créé pour présenter ses conclusions aux responsables des services de sécurité.

Les victimes blessées de l’attaque ont adressé un courrier au premier ministre israëlien, Benjamin Netanyahu, qualifiant l’incident d’échec de la police. Elles exigent par ailleurs que « les personnalités impliquées dans l’échec de la police en prennent la responsabilité, que la police s’excuse, et que les conclusions du comité soient publiées », selon la Deuxième chaîne.

Avant le défilé, des membres de la police du district de Jérusalem auraient mentionné que six personnes dont l’auteur de l’attaque du 30 juillet étaient soupçonnées de vouloir commettre des actes de violence homophobe. Mais aucune mesure concrète n’avait été prise.

CLLIdUvUYAAZxc3