Utiliser l’immunothérapie anti-cancer pour lutter contre le VIH Fév21

Utiliser l’immunothérapie anti-cancer pour lutter co...

Des chercheurs du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) ont démontré que les traitements d’immunothérapie contre le cancer pourraient diminuer la quantité du virus qui persiste chez les personnes qui sont soignées par trithérapie. Dans une étude publiée dans la revue Nature Communications, ils montrent sur des cellules de personnes vivant avec le VIH comment ces traitements rendent visible au système immunitaire le virus, jusqu’alors caché au creux des cellules infectées. « Nous montrons pour la première fois par quel mécanisme les immunothérapies...

Trump veut mettre fin à l’épidémie de Sida aux États-Unis en dix ans Fév06

Trump veut mettre fin à l’épidémie de Sida aux États...

Donald Trump veut éradiquer l’épidémie du sida aux États-Unis avant 2030. C’est en tout cas la volonté affichée par le président américain lors de son discours annuel sur l’état de l’Union, prononcé hier au Congrès. « Mon budget demandera aux démocrates et aux républicains de dégager les moyens nécessaires pour éliminer l’épidémie de VIH aux États-Unis d’ici 10 ans. Ensemble, nous vaincrons le sida en Amérique et au-delà », a-t-il déclaré. Le secrétaire à la Santé, Alex Azar, a ensuite fourni plus de détails sur l’annonce présidentielle. L’objectif est de...

Hépatite C : des millions d’infections et de décès évitables d’ici 2030 Jan29

Hépatite C : des millions d’infections et de décès é...

15 millions de nouvelles infections par l’hépatite C et 1,5 million de décès par cirrhose et cancer du foie seraient évitables dans le monde d’ici 2030 en appliquant un ensemble complet de mesures associant prévention, dépistage et traitement, selon une étude. Ces progrès possibles correspondent à une réduction de 80% de l’incidence (nouvelles infections) et de 60% du nombre de décès par rapport à 2015, selon cette étude parue aujourd’hui et qui examine dans quelle mesure les objectifs d’élimination de la maladie de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sont...

VIH : une protéine immunitaire détecte certains virus Oct04

VIH : une protéine immunitaire détecte certains virus

Une protéine du système immunitaire est capable de repérer une certaine catégorie de VIH (le VIH-2). Elle déclenche ensuite une réaction immunitaire immédiate pour attaquer le virus. Expliquant ainsi la proportion de cas mortels bien inférieure chez les séropositifs contaminés par ce virus par rapport au VIH le plus fréquent. En l’absence de traitement, une personne contaminée par le VIH développe à terme un Sida mortel. Si c’est l’issue dans 99% des cas pour le VIH-1, certains types de virus présentent un meilleur pronostic. C’est le cas du VIH-2, une forme plus rare et majoritairement retrouvée en Afrique de...

Un traitement moins contraignant que les antirétroviraux testé contre le VIH Sep27

Un traitement moins contraignant que les antirétroviraux t...

Des traitements par anticorps administrés à plusieurs semaines d’intervalle remplaceront-ils un jour la prise quotidienne d’antirétroviraux pour lutter contre le virus du sida? Cette piste est exploitée par des chercheurs américains, avec des résultats encourageants. Selon deux études publiées mercredi dans les revues Nature et Nature Medicine, des patients séropositifs ont été traités par anticorps avec la même efficacité qu’avec des antirétroviraux. À la grosse différence près que cette solution était beaucoup moins contraignante pour eux. À l’heure actuelle, 37 millions de personnes vivent avec le...

Les IST en recrudescence chez les jeunes belges Sep25

Les IST en recrudescence chez les jeunes belges

Les autorités sanitaires belges sont inquiètes. De moins de 1000 cas (988 précisément) en 2002 en Belgique, l’infection à Chlamydia est passée à plus de 6000 cas (6063 exactement) en 2015, ce qui en fait l’infection sexuellement transmissible (IST) la plus fréquemment diagnostiquée dans notre pays, le groupe d’âge le plus touché restant les jeunes femmes entre 15 et 29 ans et les jeunes hommes entre 20 et 34 ans. Derrière l’infection à Chlamydia, aussi appelée blennorragie ou chaude-pisse, la gonorrhée arrive en deuxième position. Le nombre de cas enregistrés est passé de 275 à 1 339 cas en 2015, alors...