Couples gay ou hétéro, mêmes droits de séjour dans l’UE Juin06

Couples gay ou hétéro, mêmes droits de séjour dans l&rsquo...

Le conjoint homosexuel d’un Européen bénéficie des mêmes droits qu’un hétérosexuel quand il demande un titre de séjour dans l’UE, quelle que soit sa nationalité, y compris dans un Etat membre ne reconnaissant pas le mariage entre personnes de même sexe, a décidé hier la justice européenne. « Bien que les États membres soient libres d’autoriser ou non le mariage homosexuel, ils ne peuvent pas entraver la liberté de séjour d’un citoyen de l’Union en refusant d’accorder à son conjoint de même sexe, ressortissant d’un pays non-UE, un droit de séjour » sur...

Le conjoint homosexuel d’un Européen a le droit de s...

L’avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a estimé ce jeudi que les pays de l’UE devaient accorder un droit de séjour au conjoint homosexuel d’un Européen, y compris dans un pays ne reconnaissant pas les unions entre personnes du même sexe. La Cour, qui suit généralement l’avis de l’avocat général, a été saisie par la justice roumaine qui doit trancher la situation d’un couple homosexuel roumano-américain. En 2012, les deux hommes avaient demandé de reconnaître leur mariage conclu à Bruxelles deux ans plus tôt, afin que le conjoint américain puisse...

Trump se défoule sur les travailleurs LGBT !

Juste après sa défaite législative, Donald Trump a fait ce que toute petite frappe intégriste aurait fait à sa place : il s’est attaqué aux homosexuels. Après avoir failli à remplacer l’Obamacare la semaine dernière, le président a finalement réussi à faire abroger un décret signé pendant l’ère Obama, en s’en prenant à cette ordonnance qui aidait à la protection des personnes homosexuelles face aux discriminations à l’embauche. Le décret date de 2014, quand le président Obama – frustré que le Congrès ne fasse rien pour protéger les travailleurs homosexuels des discriminations – interdit le gouvernement...

Les vendeurs d’Abercrombie trop beaux ! Juil29

Les vendeurs d’Abercrombie trop beaux !

Abercrombie & Fitch serait accusée d’embaucher des vendeurs sexys. C’est du moins ce que lui reproche le Défenseur des droits, Dominique Baudis. Ce dernier a décidé d’enquêter sur les pratiques de recrutement de la marque américaine qui parlent de mannequins et non de postes de vendeurs. Et il n’est pas rare que certains déambulent torse nu dans les allées de son magasin des Champs-Elysées ouvert en 2011. Dans sa décision d’auto-saisine, le Défenseur déclare que la société semble « fonder ses pratiques de recrutement sur des critères discriminatoires et notamment l’apparence...