Le GBL inquiète les autorités Avr18

Le GBL inquiète les autorités

Dix comas, dont un mortel, depuis la fin de l’année 2017 : les données de la préfecture de police de Paris sur les conséquences de la consommation du GBL, un solvant détourné en drogue, cousine du GHB, notamment dans des établissements de nuit parisiens, inquiètent les autorités. Depuis quelques années le GBL (gamma-butyrolactone) est ainsi détourné à des fins récréatives. Ce solvant industriel était à l’origine utilisé pour nettoyer notamment les jantes de voitures. Cette nouvelle drogue de synthèse séduit les plus jeunes et gagne du terrain en France, notamment à Paris où, inquiet, le milieu de la nuit a...

Un Français en prison pour avoir importé 2 litres de GBL e...

C’est l’Obs qui rapporte l’information. Un français, un certain Fabien A., a été condamné fin février à une peine de 16 ans et 8 mois de prison par le tribunal d’Istanbul. Venu en Turquie en septembre dernier pour y subir une greffe d’implants capillaires, le français d’une quarantaine d’années a commandé deux litres de GBL par internet, une substance très prisée du milieu gay et interdite dans le pays. On le considère aujourd’hui comme un trafiquant de drogue. L’Obs nous apprend que ce français habite New-York et y est propriétaire de plusieurs spas de luxe. Il venait de se faire livrer le produit pour...