Bougez avec la version mobile de 24Gay.fr Juin22

Bougez avec la version mobile de 24Gay.fr

Dans le but d’améliorer votre confort, 24Gay.fr vous propose désormais la version mobile de son site. Vous n’avez rien à faire, en consultant 24Gay.fr sur votre téléphone, la version mobile s’affiche directement. Et encore merci pour votre fidélité, vous êtes de plus en plus nombreux à nous rendre visite.

Suivez-nous sur le Facebook 24Gay.fr Juin21

Suivez-nous sur le Facebook 24Gay.fr

Rejoignez-nous sur le FaceBook 24GAY.FR ! Encore plus de photos inédites et d’infos exclusives. Nous vous y attendons nombreux !

Algérie : un patron accusé d’homosexualité rejeté par ses cadres Mai31

Algérie : un patron accusé d’homosexualité rejeté ...

Le dirigeant d’un grand groupe algérien accusé par ses salariés d’homosexualité a refusé de démissionner. Une vidéo compromettante publiée sur les réseaux sociaux aurait mis le feu aux poudres. Il nie tout en bloc. Un cas sans précédent en Algérie. Hocine Rizou (photo), président directeur général de Naftal, une entreprise de distribution des produits pétroliers, aurait eu des relations sexuelles filmées avec un autre responsable du groupe. Les cadres de l’entreprise accusent également leur responsable d’avoir contracté des contrats de complaisance. Les salariés ont organisé un sit-in devant le siège social de...

13% des homosexuels français s’inventent un ...

S’inventer une vie, une petite amie fictive, ou un conjoint imaginaire est une option choisie par 13% des homosexuels français au travail ; 39% préfèrent entretenir le flou sur le genre de leur partenaire. Pour éviter les questions gênantes, on peut aussi dire qu’on est célibataire. C’est le résultat d’une étude publiée la semaine dernière par The Boston Consulting Group (BCG), réalisée auprès d’étudiants et de jeunes professionnels LGBT, en France, au Royaume-Uni et en Allemagne. Thomas Delano, co-auteur de l’étude, explique que « Souvent, à la machine à café, il peut y avoir les...

Première expo d’art homosexuel à Londres

La première grande rétrospective d’art homosexuel a ouvert hier à la Tate Britain Gallery de Londres, pour commémorer les 50 ans de la dépénalisation de l’homosexualité en Angleterre. Intitulée «Queer British Art 1861-1967», l’exposition couvre une période d’un siècle, depuis l’abrogation de la peine de mort pour les pratiques homosexuelles jusqu’à leur dépénalisation. Présentée comme «la toute première dédiée à l’art homosexuel britannique», l’exposition propose notamment un portrait de l’écrivain irlandais Oscar Wilde daté de 1881, et présenté au public britannique pour la première fois. «Ce...