Bougez avec la version mobile de 24Gay.fr Juin22

Bougez avec la version mobile de 24Gay.fr

Dans le but d’améliorer votre confort, 24Gay.fr vous propose désormais la version mobile de son site. Vous n’avez rien à faire, en consultant 24Gay.fr sur votre téléphone, la version mobile s’affiche directement. Et encore merci pour votre fidélité, vous êtes de plus en plus nombreux à nous rendre visite.

Suivez-nous sur le Facebook 24Gay.fr Juin21

Suivez-nous sur le Facebook 24Gay.fr

Rejoignez-nous sur le FaceBook 24GAY.FR ! Encore plus de photos inédites et d’infos exclusives. Nous vous y attendons nombreux !

Orlando : un père refuse de récupérer le corps de son fils pédé Juin13

Orlando : un père refuse de récupérer le corps de ...

C’est l’horreur dans l’horreur ! Un an après la tuerie d’Orlando, on apprend qu’un père refuse de récupérer le corps de son fils parce qu’il était homosexuel. Quel respect pour son enfant décédé ! Insupportable. Le 12 juin 2016, 50 personnes ont été abattues au Pulse, boîte de nuit gay située à Orlando, en Floride. Une année a passé et un corps parmi les victimes n’a toujours pas été réclamé. C’est ce que révèle The Advocate. Le père n’est même pas allé identifier le corps à la morgue. C’est la sœur de la victime qui est allée se présenter aux autorités. Ce cas illustre malheureusement...

Un Premier ministre gay en Irlande Juin02

Un Premier ministre gay en Irlande

Après Xavier Bettel à la tête du gouvernement du Luxembourg, Leo Varadkar (photo) pourrait être le second dirigeant ouvertement gay d’un pays de l’Union Européenne. Il est le grand favori du vote prévu aujourd’hui en Irlande. Le conservateur Leo Varadkar est le favori au poste de Premier ministre de la République d’Irlande si l’on en croit les pronostics de la presse. Il pourrait succéder à Enda Kenny, démissionaire de la tête du parti de centre droit au pouvoir, le Fine Gael. Ce médecin âgé de 38 ans est actuellement ministre des Affaires sociales. Vendredi, les résultats de l’élection...

Une première gay pride arabe en privé

Le Liban et Beyrouth ont pour la première fois consacré une semaine de festivités aux LGBT. Des LGBT qui ont néanmoins choisi de célébrer en privé dimanche la clôture de cet événement inédit, par crainte d’une intervention de la police ou des islamistes. « Nous n’avons pas pu organiser une marche comme une vraie parade gay car les autorités ne nous auraient pas laissés » le faire, explique à l’AFP Léa, une participante, au dernier jour d’une semaine d’activités et de débats pro-LGBT organisée à l’appel de la plateforme Beirut pride, alors que le Liban reste un pays où la...