Couples homoparentaux : Paris va changer ses formulaires

La Ville de Paris va changer « le plus rapidement possible » ses formulaires de demandes d’actes d’état civil pour prendre en compte les couples homoparentaux, en changeant le traditionnel « père » et « mère » par « parent 1 et parent 2 ». Ce voeu, adopté hier à l’unanimité, avait été proposé par Danielle Simonnet (La France Insoumise). Après le vote de la loi de 2013 ouvrant le mariage et l’adoption pour tous les couples, l’élue a estimé qu’il fallait, sur les formulaires écrits ou en ligne, « respecter les principes constitutionnels d’égalité et de...

Les gays interdits d’un site de rencontres aux couleurs de Trump Fév20

Les gays interdits d’un site de rencontres aux couleurs de...

Trump.dating est un nouveau site de rencontres destiné principalement, et vous l’aurez compris, aux électeurs de Donald Trump. Et les homosexuels ne sont pas les bienvenus. Aucune possibilité pour les gays et lesbiennes de s’enregistrer. Certains ont trouvé la faille ! Nouvelle polémique pour Trump. Son nouveau site de rencontre n’autorise que les hommes et les femmes hétéros. Il n’existe pas d’autres options pour les hommes qui aiment les hommes. Du moins, en apparence. Certains ont trouvé l’astuce pour pouvoir, malgré tout, s’inscrire. Il suffit de s’identifier dans l’option « heureux marié ». Après tout,...

Inde : un prince gay ouvre un centre LGBT Fév12

Inde : un prince gay ouvre un centre LGBT

Le fils et probable héritier du Maharaja de l’État de Rajpipla, à l’ouest de l’Inde, Manvendra Singh Gohil, est le premier prince ouvertement gay du monde. Pendant très longtemps, il a été forcé de cacher son homosexualité. Au sein de son palace, il vient d’ouvrir un centre LGBT, rapporte The Independant. En Inde, pays ultra-traditionaliste, les relations entre personnes de même sexe sont répréhensibles par la loi. En 2002, Manvendra Singh Gohil révèle son homosexualité. Ses parents le déshéritent (même s’ils finiront toutefois par revenir sur leur décision). A travers le pays, les effigies du Prince sont...

Tunisie : 3 hommes accusés d’homosexualité relaxés Fév07

Tunisie : 3 hommes accusés d’homosexualité relaxés

Selon Kapitalis, trois hommes qui étaient accusés et jugés pour homosexualité ont été relaxés hier par un tribunal tunisien. Ils ont été acquittés pour absence de preuves. Une première dans ce pays où l’homosexualité est illégale. Après une descente policière dans un appartement à Hammam Sousse en décembre dernier, les jeunes hommes âgés de 19 à 25 ans avaient été mis en détention pour homosexualité conformément à un mandat de dépôt du procureur de la République de Sousse. Une polémique était née suite à cette interpellation car il n’y avait pas eu de flagrant délit, toujours selon Kapitalis et la...

Canada : un professeur suspendu après avoir tenu des propos homophobes Fév06

Canada : un professeur suspendu après avoir tenu des propo...

Un professeur canadien de philosophie a été suspendu après avoir tenu des propos jugés homophobes. Le principal intéressé, Jean Laberge (photo), compte plaider la liberté d’expression. C’est un texte publié le 17 janvier sur son compte Facebook qui a provoqué la polémique. Jean Laberge y exprime son « aversion » et « avoue avoir du dégoût pour les homosexuels ». Il parle de sa « peur » et son incompréhension de l’homosexualité, même s’il précise qu’il la « respecte ». Joint par Radio-Canada, le professeur affirme ne pas comprendre pourquoi on lui reproche des écrits publiés à...

Un journal chrétien critiqué pour une photo de gays

Le journal des Églises réformées de Genève, de Vaud, de Neuchâtel, de Berne et du Jura est au cœur d’une polémique sans précédent. Au cœur du scandale : une photo de deux homosexuels enlacés, l’un d’eux a les bras en croix, voulant illustrée un dossier sur l’accueil par l’Église de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre et intersexe (LGBTI). Saluons tout d’abord l’œuvre signée par l’artiste Elisabeth Ohlson Wallin. «Une photographie que certains lecteurs estiment offensante, blasphématoire, sacrilège ou encore scandaleuse, énumère Gilles Bourquin, corédacteur en chef de Réformés et...