Sit-in de militants LBGT à Beyrouth Mai16

Sit-in de militants LBGT à Beyrouth

Une cinquantaine de militants en faveur du mouvement LBGT ont mené dimanche un sit-in à Beyrouth pour réclamer l’abolition d’un article de loi pénalisant les relations dites « contre nature », une première depuis quatre ans. « L’homosexualité n’est pas une maladie », « le sexe n’est pas illégal, votre loi est archaïque », pouvait-on lire sur une pancarte brandie dans la manifestation organisée par l’association Helem, basée au Liban et considérée comme la plus importante association arabe de défense des droits des lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres. Le rassemblement, qui...

Jordanie : un groupe de rock libanais interdit pour apolog...

Le groupe de rock libanais « Mashrou’Leila », le projet de Leila en français, a été interdit de jourer à Ammam, en Jordanie. Il lui est notamment reproché de plébisciter l’homosexualité. Amman a interdit un concert du groupe de rock libanais accusé de faire l’apologie de l' »homosexualité et du satanisme » et d’inciter à la révolte contre les systèmes politiques en place dans la région, selon un député. « Le gouverneur d’Amman m’a confirmé l’annulation du concert » du groupe « Mashrou’Leila »,...

Allemagne : 3 Libanais condamnés pour avoir forcé un proche gay à se marier Mar17

Allemagne : 3 Libanais condamnés pour avoir forcé un proch...

3 Libanais ont été sanctionnés par un tribunal allemand pour avoir tenté de marier par la force un proche homosexuel. Le juge a requis une amende de 1 430 dollars contre le père et ses proches, à défaut de quoi ils devraient effectuer un séjour de 90 jours en prison. Une fois son homosexualité révélée, le jeune Nasser avait été forcé par son père à conclure un mariage hétérosexuel. Ce dernier, aidé par deux proches, avait forcé en 2012 le jeune homme dans un véhicule en direction du Liban. Ils ont été arrêtés à la frontière romano-bulgare, et l’adolescent, âgé de 15 ans à l’époque des faits, avait...

Que deviennent les 27 détenus du hammam libanais

27 hommes soupçonnés d’être homosexuels avaient été arrêtés courant août dans un hammam de Beyrouth, au Liban. Ils sont tous été jugés pour relations « contre nature », selon l’article 534 du code pénal du pays. Bien qu’ils n’aient pas été pris en « flagrant délit », ils sont accusés de « pédérastie ». Selon la police, 24 des 27 interpellés auraient avoué être gay. Les dernières nouvelles précisent que la plupart ont été remis en liberté contre une caution de 100 000 livres libanaises (50€). Helem, la seule ONG au Liban et dans le monde arabe à défendre ouvertement les droits des lesbiennes,...

Liban : arrestation de 27 homosexuels Août15

Liban : arrestation de 27 homosexuels

Selon l’association Lgbt Helem, 27 hommes ont été interpellés dans un hammam de Beyrouth, au Liban. L’intervention des policiers a eu lieu suite à une dénonciation d’un individu qui a déclaré que ce « centre de bien-être et d’hygiène » était un lieu de rencontres à caractère sexuel pour hommes. Parmi les personnes interpellées figurent également le propriétaire de l’établissement et ses employés. Le procureur général a déclaré ne pas avoir l’intention de les poursuivre mais a rappelé que, selon le code pénal, les relations “contre nature” et “actes indécents en public” sont passibles d’une...

Liban : l’homosexualité bientôt dépénalisée ? Sep03

Liban : l’homosexualité bientôt dépénalisée ?

La communauté LGBT libanaise retient son souffle : sonpays pourrait dépénaliser rapidement l’homosexualité. En clair, la loi 534 qui définit les rapports homosexuels de «contre-nature» et fait peser des sanctions pénales sur les personnes qui s’en rendraient «coupables» pourrait être abrogée. Le Liban deviendrait ainsi le premier pays arabe à décriminaliser l’homosexualité. Lors d’un forum organisé par l’ONG Helem, des psychologues, psychiatres et médecins spécialisés en santé sexuelle ont débattu sur la question. Plusieurs d’entre eux se sont dits prêts à attester devant la justice que...