Le pape accepte la démission de trois évêques chiliens Juin12

Le pape accepte la démission de trois évêques chiliens

Le pape François a officiellement accepté la démission de trois évêques chiliens, dont celle de Juan Barros, évêque d’Osorno, suite au scandale de pédophilie. Il s’agit des premières que le pape accepte depuis que les évêques chiliens ont annoncé, le 18 mai à Rome, leur démission en bloc. Dans les trois diocèses, le pape a nommé un administrateur apostolique ad nutum. Si les démissions de deux évêques sont logiques, ceux-ci ayant dû présenter leur démission pour raison d’âge, celle de Mgr Barros est la plus spectaculaire. Sa nomination à Osorno, en janvier 2015, avait déclenché la crise au sein de l’Église...

Le Pape François aurait dit à un gay : «Dieu vous a fait c...

Le Pape François aurait dit à une personne homosexuelle : «Dieu vous a fait comme cela », un commentaire qui a suscité de nombreux commentaires positifs de la part des associations LGBT. C’est Juan Carlos Cruz, le principal lanceur d’alerte dans l’affaire des abus sexuels au sein du clergé chilien, qui a révélé lundi la teneur des propos du Souvertain Pontife. Le Pape François l’avait invité le mois dernier, ainsi que d’autres victimes d’un prêtre, afin d’évoquer leurs souffrances. Juan Carlos Cruz a évoqué son homosexualité avec le Pape et lui a raconté que les évêques chiliens...

Pédophilie-Chili: le Pape reconnaît des «erreurs graves d&...

Le Pape François a reconnu hier des « erreurs graves dans l’évaluation et la perception de la situation » au Chili, après avoir pris connaissance des conclusions d’une enquête sur des abus sexuels commis par le clergé. Dans une lettre aux évêques chiliens, diffusée par le Vatican, le pape indique vouloir les convoquer à Rome pour discuter des conclusions de l’enquête qu’il avait diligentée et qui comprend de nombreux témoignages de victimes. Au cours d’un voyage au Chili en janvier, le pape François avait défendu avec force l’évêque chilien Juan Barros, soupçonné...

Scandale pédophilie : le pape perd son sang froid

Quelque peu irrité, le pape François a fermement défendu aujourd’hui un évêque particulièrement décrié au Chili, car soupçonné d’avoir tu les agissements d’un vieux prêtre pédophile, estimant qu’il s’agissait d’une « calomnie » sans preuves. « Le jour où vous m’apportez une preuve contre l’évêque (Juan) Barros, je vous parlerai. Il n’y a pas une seule preuve contre lui. Tout est calomnie. C’est clair? », a lancé le pape, interrogé par de journalistes chiliens dès son arrivée à Iquique, dans le nord du Chili. C’est la...

Le pape exprime enfin sa honte pour les actes pédophiles d...

Le pape François a (enfin) exprimé sa « honte » pour les scandales pédophiles survenus dans l’Eglise au Chili dans son premier discours hier devant les autorités politiques et civiles du pays. Le discours du pape argentin à des prêtres, religieux, consacrés et séminaristes, rassemblées dans la cathédrale de Santiago du Chili, sera également scruté à la loupe. François recevra ensuite une cinquantaine d’évêques chiliens. Le pape, qui prône la « tolérance zéro » face aux prêtres pédophiles, marche sur des oeufs au Chili. L’octogénaire père Fernando Karadima,...

L’affaire de pédophilie d’un mouvement péruvien qui secoue le Vatican Jan10

L’affaire de pédophilie d’un mouvement péruvien qui secoue...

Le Vatican a annoncé avoir totalement placé sous sa tutelle un mouvement catholique péruvien formé de laïcs, Sodalitium Christianae Vitae, dont le fondateur Luis Fernando Figari, réfugié à Rome, a été accusé d’abus sexuels sur mineurs. Le pape François « a suivi avec préoccupation » toutes les informations sur ce mouvement qui arrivent au Vatican « depuis plusieurs années », selon un communiqué de la salle de presse du Vatican publié à une semaine de l’arrivée du pape au Pérou pour un voyage apostolique. A cela se sont ajoutées des annonces de la justice péruvienne...