Le président portugais s’oppose à la GPA Juin09

Le président portugais s’oppose à la GPA

Le président portugais de centre-droit Marcelo Rebelo de Sousa (photo) a apposé son veto à la loi autorisant la GPA. Il a estimé que la loi n’était pas « conforme aux conditions formulées par le Conseil national d’éthique et des sciences de la vie. », « qui demandait un encadrement plus strict de la gestation pour autrui. » Votée le 13 mai dernier, cette loi visait à « pallier certains cas d’infertilité », « liés par exemple à l’absence ou au dysfonctionnement de l’utérus, sans contrepartie financière pour la mère porteuse ». Des collectifs d’associations féministes, « stupéfaits » et « attérrés »,...

46 associations demandent l’ouverture de la ...

A l’initiative de l’association SOS homophobie, 46 associations familiales, homoparentales, LGBT et féministes lancent un appel commun pour inciter le gouvernement à agir rapidement pour permettre à toutes les femmes d’accéder à la procréation médicalement assistée (PMA). L’appel a été lancé hier dimanche au cours d’un grand rassemblement inter-associatif à Paris et relayé dans toute la France dont Montpellier et Toulouse. « Une femme doit pouvoir recourir à l’assistance médicale à la procréation, soit parce qu’elle ne peut pas avoir d’enfant, soit parce qu’elle ne...

130 médecins reconnaissent avoir aidé des couples ...

130 médecins et biologistes emmenés par le gynécologue René Frydman ont reconnu avoir aidé des couples homosexuels à avoir des enfants en infraction avec la loi et dénoncé les « incohérences » de la politique d’aide à la procréation en France dans un manifeste. « Nous médecins, biologistes, reconnaissons avoir aidé, accompagné certains couples ou femmes célibataires dans leur projet d’enfant dont la réalisation n’est pas possible en France », écrivent les signataires dans le quotidien Le Monde daté de vendredi. Réunis par le gynécologue René Frydman, le père...

PMA : les demandes d’adoption de 4 couples d...

4 couples de femmes ayant eu recours à la procréation médicalement assistée (PMA) à l’étranger ont obtenu jeudi à Versailles en appel l’adoption de leurs enfants, et ce, près d’un an après un refus en première instance du TGI de la ville, le premier d’un tribunal en France. « Mes clientes sont très soulagées et très heureuses, après un an et demi de procédure, de voir que la famille qu’elles constituent et leur fille sont légalement protégées », a commenté Me Caroline Mecary, l’avocate de l’un des quatre couples. « Cet arrêt a aussi une portée...

PMA : 4 couples de femmes devant la justice

4 couples de lesbiennes, qui ont eu recours à la PMA (procréation médicalement assistée) à l’étranger, ont demandé hier à la justice de prononcer l’adoption de leurs enfants, près d’un an après un premier refus du tribunal de grande instance (TGI) de Versailles. La cour d’appel de Versailles a mis sa décision en délibéré au 14 avril. Fin avril 2014, le TGI de Versailles avait rendu la première décision refusant l’adoption de l’enfant du conjoint dans une famille homoparentale, au motif qu’il avait été conçu par procréation médicalement assistée à l’étranger, ce qui...