Israël autorise les gays à donner leur sang Jan12

Israël autorise les gays à donner leur sang

Le ministère israélien de la santé a autorisé hier les homosexuels et les bisexuels à donner leur sang avec une condition : leur sang sera doublement analysé et congelé ! Ce système sans précédent sera testé pendant deux ans. Il s’agira en réalité d’un double test qui analysera le sang deux fois. C’est le docteur Eilat Shinar, directrice de département d’hématologie de MDA, qui a développé cette procédure spéciale qui analysera le sang une première fois après le don, et une deuxième fois avant infusion. Le sang sera conservé dans un congélateur spécifique pendant quatre mois. L’an dernier, le ministère...

Sida : un nouveau traitement hebdomadaire Jan11

Sida : un nouveau traitement hebdomadaire

Des chercheurs du MIT et de Brigham and Women’s Hospital aux Etats-Unis ont mis au point une capsule pouvant administrer une semaine de médicaments contre le VIH en une seule dose. Ils ont calculé que passer d’une dose quotidienne à une dose hebdomadaire pourrait améliorer l’efficacité du traitement préventif contre le VIH d’environ 20%. Cette nouvelle capsule a été conçue pour que les patients ne la prennent qu’une fois par semaine pendant laquelle le médicament se libère progressivement. Ce type de système de distribution pourrait non seulement améliorer l’adhésion des patients à leur...

L’hépatite B est bien une maladie ancienne Jan05

L’hépatite B est bien une maladie ancienne

Des scientifiques ont effectué le séquençage du génome d’une souche virale de l’hépatite B retrouvée dans le corps momifié d’un jeune enfant mort au 16e siècle, confirmant que cet agent pathogène, responsable de près d’un million de morts annuellement affecte l’humanité depuis des siècles. Les précédentes analyses scientifiques des restes de cet enfant, enterré dans la basilique de Saint Domenico Maggiore à Naples en Italie, avaient laissé penser qu’il avait été infecté par le virus de la variole, son visage portant des marques laissées apparemment par des pustules de la maladie. Mais...

Hépatite C : vers une éradication avant 2030 ? Déc18

Hépatite C : vers une éradication avant 2030 ?

Avec 170 millions de personnes infectées à travers le monde (350 000 en France), l’hépatite C reste un enjeu de santé public majeur même si les antiviraux d’action directe sont de plus en plus efficaces. Les médecins affirment aujourd’hui pouvoir guérir l’hépatite C chronique. Lors de la semaine européenne de dépistage du VIH et de l’hépatite en novembre, le Dr Denis Ouzan, hépato-gastro-entérologue à Saint-Laurent du Var (06), avait affirmé : « L’avènement des antiviraux d’action directe a complétement révolutionné la prise en charge. Grâce à des traitements à la fois efficaces, courts, simples et bien...

Les médecins anglais invités à demander l’orientation sexuelle des patients Oct17

Les médecins anglais invités à demander l’orientation sexu...

La décision peut paraître discriminatoire et pourtant à y regarder de plus près elle est plutôt en faveur de l’intéressé. La très sérieuse National Health Service recommande au corps médical de demander à tous les patients âgés de plus de 16 ans, à chaque entretien en face-à-face, leur orientation sexuelle. Mais rien n’est acquis à ce jour. Un débat s’est ouvert à ce sujet. Cette recommandation qui n’est en rien une obligation pour l’instant a un vrai objectif : adapter les soins aux « spécificités » de chacun des patients et éviter les inégalités de traitement dont sont victimes les homosexuels...

La chaude pisse risque de devenir incurable Août17

La chaude pisse risque de devenir incurable

L’OMS a publié un rapport dans lequel elle souligne l’inefficacité des antibiotiques existants face à une bactérie « intelligente ». La gonorrhée touche 78 millions de personnes chaque année et présente des risques de complications sévères, surtout chez les femmes. Malgré l’évolution de la médecine et des traitements contre les innombrables infections et maladies sexuellement transmissibles, la gohnorrhée traverse les générations sans ciller. La « chaude pisse », comme on l’appelle en dehors du jargon médical, est attribuable à la bactérie Neisseria gonorrhoeae. En recrudescence en France depuis 1998,...