Têtu de nouveau placé en liquidation judiciaire

Près de trois ans après avoir cessé ses activités une première fois, le mensuel gay Têtu, qui avait fait sa renaissance en kiosque il y a un an, a été placé en liquidation judiciaire le 22 février dernier. Concrètement, l’entreprise éditrice a donc cessé ses activités et les trois employés embauchés depuis 2016 ont eux été licenciés. Titre emblématique de la presse gay dans les années 1990 et 2000, Têtu avait été cédé par son fondateur Pierre Bergé à l’homme d’affaires Jean-Jacques Augier en 2013, mais il avait fait faillite deux ans plus tard. La marque avait été rachetée peu après par Idyls, qui...

Si j’avais été homosexuel, je le dirais et je le vivrais Fév27

Si j’avais été homosexuel, je le dirais et je le viv...

« Pour être honnête », il ne « s’aime pas beaucoup », affirme Emmanuel Macron dans une interview à paraître mardi 28 février dans Têtu. Après une éclipse de 19 mois et l’arrivée de nouveaux dirigeants, le magazine gay revient en kiosques et propose un long entretien avec l’ex-ministre qui a fait polémique en évoquant « l’humiliation » subie par les opposants au mariage pour tous. « J’aime les gens et j’aime ce que je fais. Si c’est cela qui séduit, tant mieux », explique l’ancien ministre,...

Le magazine TÊTU revient avec Macron Fév26

Le magazine TÊTU revient avec Macron

Après une éclipse de dix-neuf mois et l’arrivée de nouveaux dirigeants, le magazine homosexuel TÊTU revient mardi dans les kiosques, en formule bimestrielle, avec pour ce redémarrage un long entretien avec Emmanuel Macron. Magazine de référence de la communauté homosexuelle française, créé en 1995 par des militants anti-sida avec le soutien du mécène Pierre Bergé, TÊTU, chroniquement déficitaire, avait été mis en liquidation judiciaire après 20 ans d’existence. Alors mensuel, il avait cessé de paraître en juillet 2015, après son 212e numéro. « Cette décision était inévitable compte tenu de...

La fin du magazine Têtu Déc30

La fin du magazine Têtu

Faute de réel repreneur, le tribunal de commerce de Paris a jugé bon le 23 juillet dernier de mettre en liquidation Têtu, le seul magazine homosexuel français, après 20 ans d’existence. Mais quelles sont les vraies raisons de cette « descente aux enfers » de notre confrère ? En réinjectant des sommes colossales aux pires moments, Pierre Bergé ne s’est-il pas fait plaisir sans penser davantage au modèle économique du journal ? L’ultime épisode est dramatique : tout le monde est licencié. Cela fait une dizaine de personnes, dont 5 journalistes et Têtu disparaît. Pas totalement la marque puisqu’elle sera mise en...

Un nouveau départ pour Têtu

Le magazine gay Têtu a été finalement repris hier par Idyls, une start-up française, selon une ordonnance du tribunal de commerce de Paris. Têtu devrait connaître une seconde vie en ligne et en kiosque, après avoir fait faillite en juillet 2015. Le nouveau Têtu sera d’abord visible exclusivement sur son site, « au plus tard début décembre », selon Julien Maquaire, cofondateur d’Idyls, interrogé par l’AFP. « En fonction de l’ampleur du soutien de la communauté gay à notre projet, nous étudierons le lancement dès le premier semestre 2016 d’un magazine sous un format...

Pourquoi l’unique magazine gay français disparaît ? Juil24

Pourquoi l’unique magazine gay français disparaît ?...

Comme nous vous l’annoncions hier, faute de réel repreneur, le tribunal de commerce de Paris a jugé bon de mettre en liquidation Têtu, le seul magazine homosexuel français, après 20 ans d’existence. Mais quelles sont les vraies raisons de cette « descente aux enfers » de notre confrère ? En réinjectant des sommes colossales aux pires moments, Pierre Bergé ne s’est-il pas fait plaisir sans penser davantage au modèle économique du journal ? L’ultime épisode est dramatique : tout le monde est licencié. Cela fait une dizaine de personnes, dont 5 journalistes et Têtu disparaît. Pas totalement la marque puisqu’elle...