Voici Mister Gay World 2017 Mai11

Voici Mister Gay World 2017

Le Philippin John Fernandez Raspado, 36 ans, est devenu hier Mister Gay World 2017 lors d’une cérémonie organisée à Maspalomas, aux Grandes Canaries. Le vainqueur choisi parmi 21 candidats est suivi par l’Espagnol Candido Arteaga et par le Belge Raf Van Puymbroeck. John Fernandez Raspado qui travaille en marketing internet succède à l’espagnol Roger Gosálbez dans cette 9ème édition de Mister Gay World. La cérémonie s’est déroulée dans le célèbre centre Yumbo de Maspalomas. La vidéo de la cérémonie de Mister Gay World...

Homophobie : les violences en hausse en 2016 avec la campagne électorale Mai11

Homophobie : les violences en hausse en 2016 avec ...

Après deux années de baisse, les actes homophobes ont augmenté de 19,5% en 2016. Dans son rapport annuel rendu public, l’association SOS Homophobie assure que cette recrudescence de violences est liée à la campagne électorale. Sur internet et dans la rue, les langues se sont déliées, les « arguments de la Manif pour tous » ayant notamment été « relayés par Sens commun ». « La haine envers les personnes lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT) persiste, s’amplifie et s’ancre toujours aussi profondément dans notre société », affirme SOS Homophobie dans son rapport annuel. Après deux années de baisse, les...

Le patron gay de Qantas entarté Mai11

Le patron gay de Qantas entarté

Alan Joyce, le patron de la compagnie aérienne australienne Qantas, a promis qu’il continuerait à s’exprimer sur des sujets de société, après avoir été entarté par un opposant au mariage gay mardi à Perth, en Australie. Le directeur général de Qantas a été visé mardi, lors d’un discours à Perth, par un homme en costume qui s’est avancé sur la scène et lui a mis dans la figure une tarte meringuée au citron. Alan Joyce, un homosexuel qui défend avec ardeur l’égalité des droits, a annoncé qu’il allait porter plainte contre son agresseur. Pour l’instant, celui-ci n’a été...

Tchétchénie : une ONG évacue une quarantaine d’hom...

La mobilisation autour de la situation critique en Tchétchénie s’organise. Après les révélations de Novaïa Gazeta concernant la répression des homosexuels, des associations tentent de venir en aide aux personnes menacées. Le journal russe avait dévoilé l’existence de plusieurs camps en Tchétchénie où sont enfermés, battus et torturés les hommes homosexuels. Depuis, les révélations s’enchaînent : on parle d’un véritable «nettoyage préventif» lancé par le gouvernement, bien que les dirigeants continue de nier cette répression. L’ONG «LGBT Network» a ainsi mis au point une ligne...