Chine : l’Eurovision sans couple gay ni tatouages ! Mai11

Chine : l’Eurovision sans couple gay ni tatouages !

L’Eurovision victime de la censure en Chine. La demi-finale du concours, diffusée mercredi dernier, sur la plateforme chinoise MangoTV, a été expurgée d’éléments considérés comme déviants des « valeurs centrales du socialisme ». Une censure qui a valu à MangoTV de perdre les droits de diffusion du concours de chanson. « Ce n’est pas compatible avec les valeurs d’universalité et d’inclusion et notre fière tradition de célebrer la diversité par la musique », a estimé l’Union européenne de radio-télévision, qui organise l’Eurovision. MangoTV...

Weibo renonce à censurer les contenus homosexuels

Le « Twitter chinois », Weibo, qui avait annoncé la suppression de messages à caractère homosexuel sur la plate-forme, a finalement fait marche arrière face au mécontentement des utilisateurs. La communauté LGBT s’est indignée sur le réseau social à travers plusieurs hashtags revendicatifs. Certains messages de soutien, comme une vidéo de volontaires gays invitant des inconnus à les prendre dans les bras, ont été partagés plusieurs centaines de milliers de fois. Face à l’avalanche de posts, Sina Weibo a finalement annoncé que la censure « ne s’appliquerait plus aux contenus homosexuels » et a posté un message pour...

Chine : des contenus sur l’homosexualité censurés par Weibo Avr16

Chine : des contenus sur l’homosexualité censurés pa...

La plateforme chinoise de microblogs Weibo a annoncé qu’elle allait supprimer des contenus «sur l’homosexualité», un nouveau tour de vis sur l’internet local qui suscitait samedi un déferlement de messages protestataires d’internautes ralliés sous le mot-dièse: «#Je suis gay». Weibo a entamé une «campagne de nettoyage» des contenus «illégaux», visant notamment «les mangas et vidéos avec des implications pornographiques, promouvant la violence, ou (liés à) l’homosexualité», qu’il s’agisse «d’amours entre hommes ou d’histoires gay fictionnelles», selon un communiqué...

Call Me By Your Name retiré du festival de Pékin Mar28

Call Me By Your Name retiré du festival de Pékin

La direction du festival international du film de Pékin a dû retirer Call Me By Your Name de sa programmation. Lauréat de l’Oscar du meilleur scénario adapté, le long métrage de Luca Guadagnino n’aurait pas obtenu l’autorisation du comité chargé d’évaluer les oeuvres proposées par le festival, selon l’agence Reuters. Adapté du roman d’Andre Aciman, Call Me By Your Name déjà interdit en Tunisie relate l’histoire d’un adolescent qui connaît les joies et les peines d’un premier amour homosexuel. Bien que l’homosexualité ne soit pas illégale en Chine, elle est...

L’inquiétant rachat de Grindr par une société chinoise...

Il y a de quoi être inquiet. Grindr, l’appli gay, vient d’être rachetée par la société chinoise de jeux vidéo Kunlun. L’acquisition a eu lieu début janvier dans le plus grand secret. Montant de la transaction : 400 millions de dollars. A partir d’aujourd’hui, les chinois savent votre orientation sexuelle ! Les associations LGBT du monde entier se disent inquiètes. Kunlun répond qu’elle reste assujettie aux lois américaines. Mais restons prudents car, initialement, le fondateur Joel Simkhai de Grindr devait resté à son poste et a été finalement remercié pour être remplacé par l’actuel président de Kunlun,...

Chine : un tribunal doit statuer sur l’interdiction des vidéos homosexuelles Jan08

Chine : un tribunal doit statuer sur l’interdiction ...

Fan Chunlin, 30 ans demeurant à Shanghai a déposé un recours judiciaire contre l’interdiction par la Chine de services diffusant des vidéos à caractère sexuel gay. Une mesure entrée en vigueur en juillet dernier interdit aux sites de diffusion de vidéos de publier un contenu qualifié par les autorités de «comportement sexuel anormal», les vidéos pornos gays en font partie. Le jeune chinois a soumis une requête devant la Cour populaire intermédiaire n°1 de Pékin afin que soit clarifié la disposition concernant les vidéos illustrant les relations homosexuelles. Le tribunal vient d’accepter d’examiner...