Le pape accepte la démission de trois évêques chiliens Juin12

Le pape accepte la démission de trois évêques chiliens

Le pape François a officiellement accepté la démission de trois évêques chiliens, dont celle de Juan Barros, évêque d’Osorno, suite au scandale de pédophilie. Il s’agit des premières que le pape accepte depuis que les évêques chiliens ont annoncé, le 18 mai à Rome, leur démission en bloc. Dans les trois diocèses, le pape a nommé un administrateur apostolique ad nutum. Si les démissions de deux évêques sont logiques, ceux-ci ayant dû présenter leur démission pour raison d’âge, celle de Mgr Barros est la plus spectaculaire. Sa nomination à Osorno, en janvier 2015, avait déclenché la crise au sein de l’Église...

Une vidéo de la BBC pro-gay et contre l’Eglise Mai17

Une vidéo de la BBC pro-gay et contre l’Eglise

Imaginez France Télévision produire une telle vidéo. Outre-Manche, la BBC a été plus rapide. La chaîne britannique a publié dernièrement un clip qui promeut l’homosexualité et attaque la religion catholique en montrant un prêtre qui célèbre la messe avec un gâteau apéritif. La vidéo est un succès mais aussi le début d’une polémique. Sans surprise, l’Eglise n’a pas accepté ce petit film. Elle le qualifie « d’offensante pour les catholiques, autant sur le plan des paroles que des images ». Dans un commentaire transmis par le journal britannique Catholic Herald, un prélat écossais a souligné que «...

Un cardinal belge favorable à une cérémonie pour les coupl...

L’archevêque de Malines-Bruxelles réfléchirait à une « célébration de prière » pour sceller des unions entre les couples de même sexe, c’est ce que rapporte la Croix. Il souhaite ainsi leur offrir une reconnaissance symbolique de l’Église. C’est déjà un premier pas. Une « célébration de prière » pour sceller l’union entre deux hommes ou deux femmes. C’est ce qu’envisagerait le cardinal Jozef De Kesel, l’archevêque de Malines-Bruxelles. Une démarche justifiée selon ce dernier par le fait que l’Église catholique doit avoir davantage de respect pour les c

Le procès du cardinal Barbarin reporté à janvier 2019

A la suite d’une difficulté de procédure, le procès du cardinal Barbarin et de six autres prévenus, poursuivis pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs, a été renvoyé à janvier 2019. Il est cité à comparaître par neuf anciens scouts de La Parole Libérée qui lui reproche d’avoir couvert les agissements pervers du père Preynat. Parmi les mis en cause, figure le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi au Vatican, l’Espagnol Luis Francisco Ladaria Ferrer, qui fut consulté par le diocèse de Lyon sur le cas du père Bernard Preynat. Un défaut de traduction en espagnol et en italien, dans...

Grèce : relaxe d’un évêque homophobe Mar16

Grèce : relaxe d’un évêque homophobe

Le premier procès intenté en Grèce contre un dignitaire orthodoxe pour incitation à la violence homophobe s’est conclu ce jeudi sur la relaxe de l’accusé, un évêque réputé pour ses dérapages et ses sympathies d’extrême-droite. A l’issue de dix heures d’audience, le tribunal d’Aigion, dans le Péloponnèse, a relaxé, en suivant l’avis du procureur, Athanassios Lenis -Mgr Amvrosios- des charges d' »incitation publique à la violence » et « abus des fonctions ecclésiastiques ». Le dignitaire de 79 ans était jugé pour avoir qualifié en 2015 les...

Vatican : un escort dénonce 40 prêtres gays !

Un escort boy qui «ne supporte plus l’hypocrisie» des ecclésiastiques a dénoncé 40 prêtres et de 6 séminaristes homosexuels dans un dossier de 1 200 pages. Du jamais vu. Le dossier, contenant des discussions WhatsApp et d’autres preuves, a été compilé par Francesco Mangiacapra, qui travaille comme escort. On en rigole. Aucun des prêtres identifiés ne travaillait à Naples, a indiqué le cardinal Cresenzio Sepe dans une déclaration publiée sur le site web diocésain. Mais il a décidé de transmettre le dossier au Vatican car «ceux qui se sont trompés doivent en payer le prix», et qu’il faut les aider à se...