Le Festival de Cannes devient LGBT

Pour cette édition 2018, le Festival de Cannes accueille une quinzaine de films évoquant l’homosexualité. Une première. « Plaire, aimer et courir vivre » de Christophe Honoré, est le premier film officiel aujourd’hui. Le film de Christophe Honoré raconte l’histoire d’amour entre un intellectuel parisien et un jeune étudiant breton. Nous sommes en 1990 avec en toile de fond : le sida. C’est un film très personnel pour Christophe Honoré qui a toujours revendiqué son homosexualité. Plaire, aimer et courir vite, est en quelque sorte un hommage aux trop nombreuses victimes de cette terrible...

Call Me By Your Name retiré du festival de Pékin Mar28

Call Me By Your Name retiré du festival de Pékin

La direction du festival international du film de Pékin a dû retirer Call Me By Your Name de sa programmation. Lauréat de l’Oscar du meilleur scénario adapté, le long métrage de Luca Guadagnino n’aurait pas obtenu l’autorisation du comité chargé d’évaluer les oeuvres proposées par le festival, selon l’agence Reuters. Adapté du roman d’Andre Aciman, Call Me By Your Name déjà interdit en Tunisie relate l’histoire d’un adolescent qui connaît les joies et les peines d’un premier amour homosexuel. Bien que l’homosexualité ne soit pas illégale en Chine, elle est...

120 battements par minute César du meilleur film

Le film «120 battements par minute» de Robin Campillo, grande fresque sur les années sida en France à travers le combat de l’association Act Up, a été primé ce soir meilleur film lors des César. Déjà récompensé du Grand prix à Cannes, le film a remporté six statuettes lors de la cérémonie des César, sur 13 nominations. Le film a triomphé aussi avec le César du meilleur second rôle masculin attribué à Antoine Reinartz, César du meilleur espoir masculin : Nahuel Pérez Biscayart, César du meilleur scénario original : Robin Campillo, César de la meilleure musique originale : Arnaud Rebotini et César du meilleur...

César 2018 : 120 battements par minute, grand favori

A quelques heures de la 43ème cérémonie des César, avec 13 nominations, 120 battements par minute de Robin Campillo part grand favori. Le film a un concurrent : Au-revoir là-haut d’Albert Dupontel qui a également 13 nominations. Verdict ce soir. Les spécialistes ciné penchent pour Robin Campillo pour le prix du meilleur film (120 battements par minute) et pour Albert Dupontel pour celui de la réalisation. Avec « 120 battements par minute », le réalisateur Robin Campillo raconte l’épopée d’Act Up à la fin des années 80, alors que le virus et sa prévention sont tabous. Le film, Grand prix cette...

La Tunisie interdit la diffusion de Call me by your name Mar01

La Tunisie interdit la diffusion de Call me by your name

Le ministère des Affaires culturelles tunisien a refusé de délivrer le visa d’exploitation au film Call me by your name. Une première projection était programmée dans une salle de la capitale. Le film largement salué par la critique et déjà nominé dans plusieurs festivals et compétitions est considéré trop sexe par les autorités tunisiennes et traite surtout d’un sujet encore tabou : l’homosexualité ! Officieusement, le ministère a demandé à la direction du Colisée de ne pas projeter le film « pour éviter les problèmes ». Le film « a été interdit », a affirmé le distributeur Lassaad...

Yance Ford, premier réalisateur transgenre à obtenir une n...

Le réalisateur du documentaire Strong Island, Yance Ford, est le premier transgenre à avoir un film nominé pour un Oscar. Yance Ford rejoint Anohni, transgenres, nominés pour Manta Ray du documentaire Racing Extinction, la compositrice musicale Angela Morley pour The Slipper and the Rose : L’histoire de Cendrillon et The little Prince », et Paige Warner pour les effets spéciaux. Ford, un natif de Long Island, a créé Strong Island à la suite du meurtre de son frère par un mécanicien blanc à Central Islip en 1992. « La mort de mon frère a pris ma vie en main et je l’ai mise ailleurs », a déclaré Ford à...