Brésil : une mère assassine son fils parce que gay...

Itaberli et sa mère Tatiana L’horreur au Brésil qui détient l’un des taux les plus élevés au monde de crimes de haine contre la communauté LGBT. Une mère de famille a avoué avoir tué son fils de 17 ans pour le simple motif qu’il était homosexuel. Les faits se sont déroulés à environ 300 kilomètres de São Paulo, dans la petite ville de Cravinhos. Le soir de Noël alors que toute la famille est réunie, Tatiana se dispute avec son fils Itaberli sur son homosexualité. Ce dernier prend la décision d’aller vivre chez sa grand-mère paternelle. Mais la mère n’a pas totalement accepté tant l’orientation sexuelle de...

Les ex-Paris-Foot Gay lancent Rouge Direct

Les dirigeants historiques de l’ancien Paris-Foot Gay, dissous il y a plus d’un an, relancent leur combat contre l’homophobie autour et sur les terrains de sport sous forme d’un collectif de lanceurs d’alerte baptisé « Rouge Direct », comme le carton qu’ils infligent aux autorités. C’est parce que rien ne changeait – de campagnes institutionnelles contre l’homophobie qualifiées d’indigentes, aux chants anti pédés entendus dans les stades » que Julien Pontes et Pascal Brethes, les deux co-fondateurs de l’association et du club de foot...

Bougez avec la version mobile de 24Gay.fr

Dans le but d’améliorer votre confort, 24Gay.fr vous propose désormais la version mobile de son site. Vous n’avez rien à faire, en consultant 24Gay.fr sur votre téléphone, la version mobile s’affiche directement. Et encore merci pour votre fidélité, vous êtes de plus en plus nombreux à nous rendre visite.

La femme du terroriste d’Orlando arrêtée

La femme d’Omar Mateen, qui a tué 49 personnes dans le bar gai d’Orlando Pulse en juin, a été arrêtée lundi par le FBI à son domicile en Californie, a indiqué un porte-parole de la police fédérale. Des médias, citant des sources policières non identifiées, ont avancé qu’elle avait eu connaissance en amont du projet meurtrier de son mari, et qu’elle avait été arrêtée pour entrave à la justice. Des agents l’ont interpellée tôt dans la matinée à Rodeo, ville située à une quarantaine de kilomètres au nord-est de San Francisco, a précisé Prentice Danner, porte-parole du FBI, refusant de...

Sursis requis pour des tweets homophobes

Deux à trois mois de prison ont été requis mercredi dernier contre un homme et une femme, qui avaient écrit de nombreux tweets homophobes à l’encontre de Ian Brossat, adjoint au logement d’Anne Hidalgo. « Je plaide la bêtise et l’immaturité », a déclaré l’homme de 40 ans, lors de sa convocation au tribunal correctionnel de Paris. Il est mis en cause, avec une autre femme, dans une affaire de tweets homophobes visant l’adjoint au logement de la maire de Paris, Ian Brossat, rapporte Le Parisien. Ian Brossat, adjoint au logement d’Anne Hidalgo Les tweets remontent au printemps 2015. Le Parisien...