Le nageur Carlos Peralta annonce son homosexualité Juin29

Le nageur Carlos Peralta annonce son homosexualité

Lors d’une interview au journal El Mundo, Carlos Peralta, champion d’Espagne du 200m papillon à vingt et une reprises, demi-finaliste de sa spécialité lors des JO de Rio, a révélé son homosexualité sur les traces du patineur Javier Raya et du joueur de water-polo Victor Gutiérrez. Agé de 24 ans, d’origine andalouse, le sportif qui poursuit ses études de médecine a ainsi déclaré : « Rendre mon homosexualité publique m’a donné encore plus de force. C’est s’accepter et forcer les gens à vous accepter. J ‘encourage les gens à ne pas avoir peur, à se battre et à ne pas se sous-estimer, je reçois...

Le meurtrier néo nazi d’un homosexuel espagnol retrouvé en Colombie 18 ans après les faits Avr16

Le meurtrier néo nazi d’un homosexuel espagnol retro...

Un homme soupçonné d’avoir tué un homosexuel espagnol avant d’utiliser le sang de sa victime pour écrire « Hitler avait raison » sur le mur de sa maison a été arrêté en Colombie. La police espagnole recherchait cet homme, qui a finalement été arrêté en Colombie le 10 avril dernier, depuis 18 ans. En mars 2000, la victime, un homosexuel de 45 ans identifié comme Vitervo AV, avait rencontré son assassin par le biais d’une annonce dans un journal local de Barcelone. Après avoir pris un verre, les deux hommes s’étaient rendus dans l’appartement de la victime. D’origine équatorienne, la...

L’Espagne devient un refuge pour les gays marocains

En Espagne, de nombreux homosexuels marocains y ont trouvé refuge au cours des dernières années, fuyant ainsi les lois qui les pénalisent et l’homophobie qui les terrorise dans leur propre pays. Selon l’agence de presse espagnole Efe, qui cite des sources du Haut commissariat aux réfugiés (HCR), la grande majorité des marocains qui ont eu le statut de réfugié en Espagne au cours des 2 dernières années, l’ont obtenu sur la base de plaintes liées à des discriminations à caractère de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre. L’augmentation des demandes d’asile à cause de «la persécution...

Melilla : une trentaine d’homosexuels marocains dema...

Selon H24Info-Le Figaro, les autorités espagnoles ont placé une trentaine d’homosexuels marocains, hommes et femmes, dans des centres d’accueil des migrants clandestins à Mellila (enclave espagnole), en attendant que ces derniers complètent les démarches d’octroi de l’asile politique. D’après le quotidien Assabah, il s’agirait pour la plupart d’étudiants, « vu les dangers qui pèsent sur leurs vie dans leur pays d’origine à cause de leur orientation sexuelle ». D’après la même source, les autorités espagnoles de Mellila reçoivent ,depuis cinq ans maintenant, de plus en plus de...

Image du Jour : le baiser gay qui enflamme la toile Déc13

Image du Jour : le baiser gay qui enflamme la toile

C’est le premier baiser gay de la célèbre émission espagnole, Operación Triunfo, l’équivalent de notre Star Academy. C’est en interprétant une chanson de Miguel Bose (ouvertement gay), Manos vacías, que les deux jeunes participants, Raoul et Agoney se sont embrassés. Une première selon la presse espagnole, surtout à une heure de grande écoute et sur la chaîne nationale, TVE. Du coup, les réseaux sociaux se sont enflammés avec de nombreux messages d’encouragement en faveur des LGBTs. Comme quoi, les chansons de Miguel Bose marchent encore à notre époque...

Reportage : l’Espagne à poil et tout cuir ! Oct18

Reportage : l’Espagne à poil et tout cuir !

Deux semaines d’événements gays se terminent en Espagne où l’été s’achève chaudement. Alors que les feux de l’actualité sont braqués sur Barcelone, les ours et les cuirs avaient élus domicile dans le sud. La GuadalkiBear s’est tenue début octobre à Séville (Andalousie) et la Maspalomas Fetish Week vient de se terminer aux Canaries. 24GAY.fr était présent à ces deux événements. La Guadalkibear 2017 Le second week-end d’octobre avait lieu, comme chaque année, la GuadalkiBear (jeu de mot avec le nom du fleuve Guadalquivir et les ours, bears) à Séville dans une chaleur torride. Des centaines d’ours et chasers...