Poitiers : 2 militants d’AIDES agressés Avr25

Poitiers : 2 militants d’AIDES agressés

A Poitiers l’association AIDES porte plainte après l’agression de deux de ses militants. Ces derniers ont été insultés et molestés en pleine opération de prévention vendredi dernier. Le 20 avril dernier, deux membres de l’association, accompagnés de deux Sœurs de la Perpetuelle Indulgence de Poitiers, sont en train de mener une action de prévention le long du boulevard Chasseigne. Le site est connu pour être un lieu de rencontre gay. En fin d’action, alors qu’ils sont en train de désinstaller leur stand de prévention, ils sont pris à partie par deux hommes. « Sale pédé on va te faire la peau », « baisse...

Devenu gay après avoir pris des antidouleurs !

Dans la rubrique Je suis Stupide, voici la révélation de Scott Purdy, un jeune britannique de 23 ans, qui a rompu avec sa petite copine car il serait devenu homosexuel après avoir pris de la prégabaline, un analgésique. En 2012, le jeune homme se blesse au pied et teste plusieurs médicaments, y compris la prégabaline. Il estime que ce dernier l’a fait éloigner de son amoureuse et l’a rendu gay. « Quand j’avais 16 ou 17 ans, j’étais curieux et j’ai embrassé un garçon mais après ça, je n’étais attiré que par des femmes », a-t-il affirmé sur le plateau d’une émission britannique. Selon le...

L’Assemblée rejette des amendements visant à renforcer la protection des réfugiés LGBT Avr20

L’Assemblée rejette des amendements visant à renforcer la ...

L’Assemblée a rejeté hier des amendements visant à renforcer la protection des réfugiés LGBT en prévoyant que les associations soient consultées pour évaluer leurs demandes d’asile, la majorité mettant en avant l’indépendance de l’Ofpra, chargé d’examiner les demandes. Des amendements similaires au projet de loi asile et immigration, portés par les Insoumis, Nouvelle Gauche et des députés UDI-Agir-Indépendants, entendaient prévoir la consultation par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) des associations comme « Le Refuge ». Notamment car...

Le GBL inquiète les autorités Avr18

Le GBL inquiète les autorités

Dix comas, dont un mortel, depuis la fin de l’année 2017 : les données de la préfecture de police de Paris sur les conséquences de la consommation du GBL, un solvant détourné en drogue, cousine du GHB, notamment dans des établissements de nuit parisiens, inquiètent les autorités. Depuis quelques années le GBL (gamma-butyrolactone) est ainsi détourné à des fins récréatives. Ce solvant industriel était à l’origine utilisé pour nettoyer notamment les jantes de voitures. Cette nouvelle drogue de synthèse séduit les plus jeunes et gagne du terrain en France, notamment à Paris où, inquiet, le milieu de la nuit a...

Chine : des contenus sur l’homosexualité censurés par Weibo Avr16

Chine : des contenus sur l’homosexualité censurés pa...

La plateforme chinoise de microblogs Weibo a annoncé qu’elle allait supprimer des contenus «sur l’homosexualité», un nouveau tour de vis sur l’internet local qui suscitait samedi un déferlement de messages protestataires d’internautes ralliés sous le mot-dièse: «#Je suis gay». Weibo a entamé une «campagne de nettoyage» des contenus «illégaux», visant notamment «les mangas et vidéos avec des implications pornographiques, promouvant la violence, ou (liés à) l’homosexualité», qu’il s’agisse «d’amours entre hommes ou d’histoires gay fictionnelles», selon un communiqué...

Un couple agressé après le défilé de la gay pride de Miami Beach Avr12

Un couple agressé après le défilé de la gay pride de Miami...

« Ils ont commencé à nous frapper, nous tabasser. » Rene Chalarca raconte ce qui lui est arrivé à 7News. Dimanche 8 avril alors qu’il participait à la Gay Pride de Miami Beach (Etats-Unis) avec son compagnon, Dmitry Logunov, quatre personnes s’en sont très violemment pris à eux. « Les quatre personnes ont proféré des insultes désobligeantes et homophobes en espagnol, a précisé la police de Miami Beach, qui a diffusé les images sur Twitter. Ce qui les a énervés, c’est probablement qu’on marchait ensemble en se tenant la main », a ajouté Dmitry Logunov. Le bureau du procureur...