Shams lance une radio LGBT Déc12

Shams lance une radio LGBT

Avec le soutien de l’ambassade des Pays-Bas en Tunisie, l’association Shams pour la dépénalisation de l’homosexualité lance une webradio dédiée à la communauté LGBT. Shams Rad avec pour slogan « Égalité et dignité » sera diffusée à partir du 15 décembre. « Notre but est d’être audible partout et pas uniquement en Tunisie, ce qui est faisable avec ce format », a expliqué Bouhdid Belhadi, le directeur exécutif de Shams au HuffPost. « La radio traitera de la vie quotidienne de la communauté LGBT, du volet politique, sociale, psychologique de la question. Il y aura également de...

La fin du test de la honte en Tunisie ?

Le Code pénal tunisien autorise à soumettre à un test anal les personnes poursuivies pour leurs pratiques sexuelles. Le ministre des droits de l’homme tunisien a assuré mettre fin à cette pratique, sans toutefois préciser une date. La Tunisie s’est engagée à ne plus imposer aux homosexuels de se soumettre à un test anal s’ils sont poursuivis pour leurs pratiques sexuelles, a indiqué ce vendredi le ministre des droits de l’Homme Mehdi Ben Gharbia. Si aucune date n’a été donnée pour l’entrée en vigueur de cet engagement, « un juge pourra encore demander à une personne poursuivie...

Tunisie : un collectif d’ONG appelle à dépénaliser l’homosexualité Mai19

Tunisie : un collectif d’ONG appelle à dépén...

Le collectif pour les libertés individuelles en Tunisie appelle les autorités à abroger « immédiatement » l’article criminalisant l’homosexualité et à cesser de recourir aux tests anaux, une pratique « humiliante et dégradante ». À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (IDAHOT), ce collectif composé de plusieurs organisations tunisiennes et internationales (Ligue tunisienne des droits de l’Homme et Oxfam notamment) a exigé que soient respectés « les droits de toutes et de tous, y compris les personnes LGBTQI, à l’intégrité, à la dignité et...

Test anal : les médecins tunisiens sont contre

Dans un communiqué, le Conseil national de l’ordre des médecins tunisiens durcit sa dénonciation de la pratique du test anal requis dans les procédures judiciaires déclenchées contre des homosexuels. Le Conseil de l’ordre « appelle » les médecins légistes réquisitionnés par la justice à « informer les personnes qu’ils ont à examiner de leur droit de refuser un tel examen ». La sodomie est passible en Tunisie d’une peine de trois ans d’emprisonnement en vertu de l’article 230 du code pénal, rappelons-le, hérité du protectorat français. Une vingtaine de condamnations ont été prononcées en 2016 sous ce chef...

Le gouvernement tunisien interpellé sur l’homosexualité Fév21

Le gouvernement tunisien interpellé sur l’homosexu...

Youssef Chahed, chef du gouvernement tunisien L’association internationale All out s’adresse une nouvelle fois, au chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, afin qu’il intervienne pour faire libérer les 2 homosexuels de Hammam-Sousse. Après une première pétition sur internet adressée au chef du gouvernement tunisien lui demandant de faire libérer le transgenre Hela, All out, qui défend les droits de l’homme et lutte contre les discriminations basées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, s’adresse directement à Youssef Chahed pour faire libérer les 2 homosexuels de Hammam-Sousse, de 19 et 25 ans,...