Trump interdit les drapeaux LGBT sur ses ambassades pour le mois des fiertés Juin10

Mots-clés

Articles en relation

Partager

Trump interdit les drapeaux LGBT sur ses ambassades pour le mois des fiertés

Alors que le président américain a mis en avant le “pride month” sur Twitter le 31 mai dernier, ses paroles sont loin d’être suivies d’actes concrets. Plusieurs ambassades américaines voulaient hisser le drapeau arc-en-ciel LGBT sur leur mât ce mois de juin. Réponse de Trump : non. !

 “Alors que nous célébrons le mois des fiertés LGBT et que nous reconnaissons les extraordinaires contributions des personnes LGBT à notre grande nation, nous marquons aussi notre solidarité envers les personnes LGBT qui vivent dans les pays qui punissent, emprisonnent ou même exécutent les individus sur la base de leur orientation sexuelle. Mon administration a lancé une campagne globale pour décriminaliser l’homosexualité et nous invitons toutes les nations à nous rejoindre!”

Sous Obama, les ambassades américaines avaient reçu une autorisation générale de porter le Drapeau de la fierté pendant le “pride month”. Son successeur avait précisé qu’il était d’accord pour qu’elles continuent d’afficher le drapeau à l’intérieur ou sur les murs des bâtiments mais pour le mât, il faudrait une autorisation officielle. Résultat, aucune n’a été accordée, rapporte NBC News.