Hanky l’appli gay qui refuse les laids et les folles

Hanky

Voici contre tout ce que la communauté gay lutte quotidiennement : l’exclusion ! Et le comble, c’est une appli de dating homosexuel qui le pratique. On croît rêver. Hanky lancé en fin d’année dernière qui se définit comme un club privé refuse plus qu’il n’accepte d’utilisateurs. Le détail.

Le principe est déjà sélectif : vous devez être tout d’abord parrainés par un membre déjà inscrit ou être approuvé par un quorum de 3 comptes vérifiés. Surréaliste. L’objectif étant de ne garder que les plus sexys et les plus masculins. Exit les laids et les efféminés ! Les créateurs estiment que 20% des demandes sont refusés. A voir.

Dans la presse, Jonas Cronfeld, un trentenaire danois, fondateur de l’appli essaie de se justifier : « Je passais la soirée dans un grand club gay à New York. Je n’aimais ni la musique ni les autres mecs là-bas. J’ai appelé un pote qui nous a fait rentrer dans une soirée gay seulement sur invitation. Une super fête sur rooftop. Soudain, on s’est senti chez nous. On s’est assis avec quelques bonnes bouteilles et on s’est demandé si on pouvait créer le même environnement dans un téléphone. Dès le lendemain, on a commencé à bosser sur cette idée. »

Comme l’écrivait récemment Les Inrocks, « l’homonormativité » existe déjà sur d’autres applis comme Grindr ou Scruff, sur lesquelles on peut lire sur des profils : « pas de folles », « pas de blacks », « pas de gros » ou « viril seulement ».

Qu’en pensez-vous ? Réagissez en laissant un commentaire dans « Laisser une réponse ».