Insultes homophobes-Rueil-Malmaison : jugement en avril

La femme qui avait tenu des propos homophobes envers deux hommes dans un Carrefour Market de la ville a été renvoyée devant le tribunal correctionnel de Nanterre. Elle sera jugée le 23 avril prochain pour « injure publique en raison de l’orientation sexuelle ».

L’affaire avait profondément ému après avoir été rendue publique sur les réseaux sociaux, notamment par l’association SOS Homophobie. Le 3 mars dernier, un couple homosexuel était agoni d’insultes visant leur orientation sexuelle par une femme, à la caisse d’un supermarché Carrefour Market de Rueil-Malmaison. L’auteure de ces propos ignominieux avait été interpellée quelques jours plus tard après que les enquêteurs du commissariat local l’ont identifiée sur des images de vidéosurveillance. On apprend, ce lundi, qu’elle a été renvoyée devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour « injures publiques en raison de l’orientation sexuelle ». La mise en cause sera jugée le 23 avril prochain par la 16e chambre du tribunal.

Me Tewfik Bouzenoune, l’avocat de Laurent et Jean, les deux victimes qui se sont constituées parties civiles, ne cache pas sa satisfaction. « Les injures homophobes dont Laurent et Jean ont été victimes démontrent que la vigilance doit rester entière, estime leur conseil. Cette affaire permettra de rappeler qu’il n’existe aucune impunité à l’égard des propos homophobes et que leur répression demeure une priorité pour les pouvoirs publics ».