James Franco explique son obsession gaie

James_Franco

L’acteur américain James Franco s’explique dans le magazine Rolling Stone, sur ce qui le pousse à s’associer, produire ou jouer dans des projets à thématique gaie à l’écran.

Dans une interview accordée au magazine Rolling Stone, l’acteur s’exprime largement au sujet de sa « préoccupation artistique » autour de l’homosexualité et des homosexuels masculins en particulier.

James Franco révèle notamment que son intérêt pour le sujet a commencé quand il était étudiant à l’université. « Quand je faisais mes études à l’université de New York (NYU), j’ai suivi des cours sur la critique, et un de mes favoris était le cinéma queer, » explique-t-il. Nous avons jusqu’ici toujours vu des histoires hétéronormatives partout dans nos films, nos spectacles, nos publicités – partout. Je pense qu’il est sain de faire du travail qui perturbe cela, pose des questions, et montre des récits alternatifs. Voilà ce qu’un artiste doit faire. »

James-Franco-Book-Signing-Picture-800x534

Interrogé sur les rumeurs et les interrogations récurrentes sur sa propre sexualité, l’acteur affirme qu’elles agissent comme un écran de fumée. C’est comme un “bouclier” lors de ses rencontres avec des femmes, estime-t-il.

En 2008, il a joué dans le film “Harvey Milk” de Gus van Sant, biopic sur l’un des pionniers du mouvement LGBT américain. L’acteur a annoncé l’an dernier qu’il travaillait sur un film retraçant l’histoire dramatique de Bryan Kocis, producteur porno gai du studio Cobra Video. “King Cobra” relatera notamment l’assassinat du fondateur du studio par deux de ses très jeunes acteurs en 2007.

Il a également joué dans le biopic “I’m Michael” qui raconte l’histoire vraie controversée de l’activiste gai Michael Glatze, qui a renié homosexualité et est devenu un pasteur chrétien.

L’an dernier, Franco a ajouté une corde à son arc artistique. Acteur, scénariste, réalisateur, producteur, il est devenu poète et a publié un livre intitulé “Straight James / Gay James‘. Le synopsis du livre indique: ‘Franco écrit à propos de la vie en tant qu’acteur, sur la sexualité, les questions d’identité, le sexe, la famille, Gucci, Lana Del Rey, James Dean, et Hollywood.’

James-Franco-Rolling-Stone-2016-April-Cover-e1458751024140-800x1101