Une vingtaine d’homosexuels et de travestis arrêtés à Agadir

timthumb.php

Que le Maroc arrête son hypocrisie ! On apprend de nouvelles interpellations. Les autorités marocaines auraient arrêté une vingtaine d’homosexuels et de travestis dans la région d’Agadir. Ils sont poursuivis pour « homosexualité » et « outrage public aux mœurs ».

D’après le journal Al Massae, les accusés ont été interpellés et présentés au procureur du roi alors qu’ils « portaient des vêtements féminins », vêtements avec lesquels ils « ont l’habitude d’arpenter les rues d’Agadir la nuit ».

Ces arrestations interviennent après plusieurs plaintes de riverains qui accusent les autorités locales de ne rien faire face à « l’augmentation du harcèlement et de comportements immoraux de cette minorité », explique le journal.

Le collectif Aswat de défense des homosexuels a réagi vivement sur sa page Facebook dénonçant une campagne homophobe menée par les autorités locales de la ville d’Agadir.

Les interpellations et condamnations se multiplient au Maroc. Vendredi dernier, Lahcen, 38 ans, et Mohsine, 25 ans, qui étaient poursuivis pour « outrage public à la pudeur » et « acte contre nature avec un individu du même sexe », ont été condamnés à Rabat à quatre mois de prison ferme et à 500 dirhams d’amende chacun (environ 45 euros). Arrêtés le 5 juin, ces deux Marocains étaient accusés de s’être embrassés en public.

Par ailleurs, la couverture de Maroc Hebdo « Faut-il brûler les homos ? » avait déclenché des passions et avait déclenché le débat sur l’homosexualité dans le pays avant que la direction du magazine ne retire les derniers numéros en kiosque !

Que ce pays qui pratique depuis des siècles l’homosexualité la dépénalise une fois pour toute et arrête de considérer les gays comme des « déviants ». Alors que le monde entier sait que la plupart des marocains sont bisexuels voire homosexuels en « attendant leur 72 vierges » qu’on leur réserve au Paradis. Pendant ce temps, ils en profitent bien avec la gente masculine !

Qu’en pensez-vous ?