La Chine autorise un film sur un couple gay

a4b8e8c2-c426-4597-b5d7-24e58eadf9bewallpaper1

C’est une première. Les autorités chinoises ont approuvé la diffusion en salles d’un film sur un amour homosexuel. Le long-métrage attendait depuis douze mois la décision de l’organisme chargé de la censure.

Seek McCartney a été réalisé par Wang Chao, l’une des figures du cinéma indépendant chinois. Il s’agit d’une coproduction franco-chinoise qui met en scène la relation secrète entre un Chinois, interprété par le comédien Han Geng, et un Européen, joué par le Français Jérémie Elkaïm.

« C’est un petit pas pour l’Administration du Film, mais c’est un grand pas pour le monde du cinéma », s’est félicité Wang Chao sur son compte de microblogs.

Seek McCartney devrait être désormais programmé dans les salles obscures dans le courant de l’hiver.

La Chine a dépénalisé l’homosexualité en 1997 et l’a retirée de sa liste des maladies mentales en 2001, mais en 2008, les autorités avaient inclus l’homosexualité parmi les contenus « pornographiques et vulgaires » à bannir des écrans. Cette clause avait été supprimée en 2010.