Les séropositifs ukrainiens privés de traitement mai28

Les séropositifs ukrainiens privés de traitement

Une honte. En Ukraine, les 30 000 séropositifs devraient se retrouver d’ici peu sans aucun traitement. C’est le SOS lancé par l’ONG Réseau ukrainien des séropositifs. En cause : plusieurs fournisseurs ont empoché l’avance prévue par une loi mais n’ont jamais livré les médicaments. Cette loi adoptée l’an dernier en Ukraine, l’un des pays les plus touchés par le virus HIV en Europe, permet aux fournisseurs d’obtenir une avance sur recette et de ne livrer les médicaments que six mois plus tard. « Dans trois semaines, il n’y aura plus de médicaments pour 30.000 séropositifs », a...

Don du sang-gay : vers une levée d’interdict...

L’Agence américaine des médicaments (FDA) recommande de supprimer l’interdiction à vie pour les homosexuels et bi-sexuels masculins de donner leur sang, pour la remplacer par une obligation d’abstinence sexuelle d’un an avant tout don. Ce projet de nouvelles directives fait suite à une annonce de la FDA en décembre dernier qu’elle envisageait une levée de cette interdiction, en l’assortissant néanmoins de conditions. L’autorité de régulation avait indiqué qu’elle publierait des recommandations début 2015. Cette interdiction avait été mise en place en 1983 en pleine explosion de...

Une campagne contre la sérophobie en Belgique

« Exclure les séropositifs, c’est pas gay », tel est le message de la nouvelle campagne de lutte contre la sérophobie en Belgique et à l’initiative de l’ASBL Ex æquo. Dans un clip, un jeune homme se fait rejeter par ses parents en raison de son homosexualité, avant de lui-même rejeter son ami qui lui annonce sa séroposivité. Il s’agit d’un petit film qui sera diffusé sur les réseaux sociaux, dans des salles de cinéma et sur les deux chaînes de télévision bruxelloises (TV Brussel et Télé Bruxelles). La Secrétaire d’État bruxelloise en charge de l’Égalité des Chances, Bianca Debaets, apporte son soutien à...

L’autotest de dépistage du sida disponible e...

A partir de fin juin, les autotests de dépistage du VIH seront disponibles en France dans les pharmacies. Aucune ordonnance ne sera demandée. Avec une goutte de sang, vous pourrez connaître votre séropositivité. Prix public : 28 euros. Comment ça marche ? Le kit comprend une lingette, un pansement, une aiguille et le fameux test qui ressemble plus ou moins à un test de grossesse. Une piqûre sur le bout du doigt et 15 minutes plus tard, le résultat s’affiche : une barre si c’est positif, deux barres si négatif. Cet autotest français promet une fiabilité proche des 100%, à condition que l’infection date...

Sida : un nouveau traitement découvert

Une équipe du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de Montpellier vient de mettre au point un nouveau traitement pour lutter contre le Sida. Une molécule permettrait de paralyser le virus de façon prolongée. Cette méthode est radicalement différente de la trithérapie. Les premiers essais sur l’homme sont prévus cet été. Chaque année en France, 6.000 nouveaux cas de VIH sont dépistés. C’est le fruit de 13 ans de recherche au sein de l’Institut de Génétique Moléculaire du CNRS de Montpellier. L’équipe de chercheurs du professeur Jamal Tazi a découvert une molécule qui pourrait bien...